Novecento

Création 2007

Novecento: pianiste

d’Alessandro Baricco

Mise en scène par Monique Décosterd

du 22 août au 15 septembre 2007, au Bois de la Bâtie, Genève


Ce sont les désirs qui vous sauvent.
Ils sont la seule chose vraie (A. Baricco, Océan-Mer)

Note de mise en scène: INTRODUCTION

Pourquoi le désir de monter un spectacle plutôt qu’un autre?

Comment naît ce désir?

Pourquoi éprouvons-nous cette nécessité, ce besoin de le créer?

Comment décrire, comment raconter ce qui n’existe pas encore?

Notes d’intentions? Mise en mots du désir avant qu’il ne devienne intention?

Une femme enceinte peut-elle décrire son enfant avant qu’il ait vu le jour, avant qu’il ait poussé son premier cri?

Elle ne sait pas si son enfant sera un homme ou une femme, quelle sera la couleur de ses yeux, de ses cheveux, mais elle sait qu’elle veut voir naître cet enfant. Elle se prépare chaque jour à l’accueillir, elle se soucie de sa propre santé afin que lui aussi soit sain et fort.

Chaque création émerge de ce désir d’accomplir, chaque création se nourri secrètement des textes, images, lumières, musiques et danses qui éveillent le désir de donner vie au spectacle. D’abord cette question, essentielle. Puis seulement les réponses, les mots et les explications. Le chemin part du coeur, du corps, du ventre.

Pourquoi racontons-nous des histoires?

Pourquoi créons-nous des spectacles?

Pourquoi raconter celle de Novecento?

Parce qu’elle parle à chacun de nous de quelqu’un dans notre famille qui est monté un jour sur un bateau vers l’Amérique, avec l’espoir d’une vie meilleure, d’une terre vierge, libre et généreuse. Des individus que la misère et l’intolérance ont parfois chassés de la terre où ils sont nés.

Parce qu’elle soulève la question de la différence, celle de l’errance, du désir de quelque chose de meilleur, de l’espoir, du destin.

Parce que la vie est une traversée, et que la vie nous traverse. Parce que nous devons nous abandonner à la vie comme un navire s’abandonne à l’océan. Parce que toujours nous sommes en route…


Anniversaire 1977-2007 trente ans

 

 

 


Photo © Zdenek Bohm


Le lancement:

This browser does not support flash! You can download the video instead.

Filmé pendant le répetions entre juillet et août 2007

Le montage du chapiteau au bois de la Bâtie:

This browser does not support flash! You can download the video instead.

…si seulement ça pouvait aller aussi vite…

Le spectacle:

 

Quelques musiques du spectacle:

Musique de môme – Olivier Gabus

Intérieur – Olivier Gabus

Gee Baby, Ain’t I Good to You – Andy Razaf/Don Redman

Distribution:

Monique Décosterd: conception, mise en scène, chorégraphie
Marco Jaccoud: effets sonores-musique
Olivier Gabus: compositeur pour le piano-les voix
Michel Boillet: lumières
Valérie Margot: scénographie
Alain Ebalard: technique
Esthel Davet: costumes
Carole Oherle: coiffures
Soma Décosterd : maquillages
Marius Margot: affiche
Elena Maiani: administration
Daniele Bevar: site internet
Imprimerie du cachot impression de l’affiche
Avec:
Philippe Vuilleumier: Tim Tooney
Daniele Pintaudi: Novecento

Les passagers: Estelle Beck, Soma Décosterd-Jaccoud, Monique Décosterd, Olivier Gabus, Eleonore Goetschmann, Fanny Jossen, Marco Jaccoud, Barthélemy Mc Cauley, Johan Tirado