La petite danseuse et la marionnette

La petite danseuse et la marionnette

D’après un conte de S. Corinna Bille

la-petite-danseuse-et-la-marionnette

[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l1.jpg]270
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l10.jpg]60
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l11.jpg]50
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l12.jpg]60
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l13.jpg]40
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l14.jpg]50
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l15.jpg]70
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l16.jpg]50
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l17.jpg]30
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l18.jpg]20
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l19.jpg]30
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l2.jpg]20
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l20.jpg]30
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l21.jpg]20
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l22.jpg]20
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l23.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l3.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l4.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l5.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l6.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l7.jpg]20
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l8.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_l9.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_photo-gr-zdenekbohm083.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_photo-gr-zdenekbohm084.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_photo-gr-zdenekbohm085.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_photo-gr-zdenekbohm086.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_photo-gr-zdenekbohm092.jpg]10
[img src=http://www.montreursdimages.ch/wp_2017/wp-content/flagallery/la-petite-danseuse-et-la-marionnette/thumbs/thumbs_photo-gr-zdenekbohm111.jpg]10

La chorégraphe et danseuse Monique Décosterd, fondatrice du théâtre – les montreurs d’images, propose le spectacle La petite danseuse et la marionnette, tirée des nouvelles du recueil pour la jeunesse de S. Corinna Bille.

Cette histoire permet à la metteuse en scène d’aller à la rencontre des enfants, de les encourager à rêver encore, en ouvrant grand leurs oreilles.

Animé par ce désir de rencontre avec les jeunes (et les moins jeunes), Monique Décosterd souhaite ainsi transmettre une part de l’immense trésor que recèle l’oeuvre de cette auteure.

“Il n’y a guère que la danse pour exprimer le trop plein de bonheur” disait S. Corinna Bille- très jeune, elle avait assisté à la projection du film la petite parade de Ladislar Statevitch, célèbre animateur de marionnettes. Ce film associait des marionnettes et une petite actrice-danseuse.

 

“Je garde une impression si profonde de quelque chose de tellement beau, de si immensément pur, que l’âme en est tout éblouie et reposée” S. C.Bille.

“La petite danseuse et la marionnette” prend vie, dans le spectacle, sur les étagères de l’armoire familiale, grâce à la narration dansée de la conteuse et au monde miniature plein de charme réalisé par Valérie Margot


Car la miniaturisation a toujours fasciné S. C. Bille. Elle écrit à propos de cette nouvelle : “La petite danseuse et la marionnette vient de très loin, de mon désir d’autrefois sans doute de posséder des êtres lilliputiens vivants et chatoyants…”

La rêverie lilliputienne témoigne d’une inversion des valeurs, elle illustre la grandeur de l’infiniment petit. La danseuse, si petite, vit dans une poche et danse sur un tapis rouge, grand comme un mouchoir. Ce petit être éprouve un amour si grand pour le Paladin (la marionnette) qu’elle se laisse choir dans le vide du désespoir. “La petite danseuse venait de comprendre que le Paladin n’avait point d’âme, ni de coeur, ni de sang. Il ne vivait pas. Il était articulé au moyen de ficelles, une marionnette…”

Dans sa chute, elle est soutenue dans les airs par sa jupe de gaze qui se métamorphose en ailes transparentes. Elle s’envole et disparaît.

Monique Décosterd

Ce spectacle peut être joué lors d’anniversaires, de fêtes de quartier, dans les EMS, les bibliotèques, les foyers pour enfants, etc. D’une durée d’environ 30 minutes, il peut être suivi d’une animation (déguisements et maquillages des enfants).

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez le produire.