Chapiteau

Le chapiteau

Chapiteau_web
This browser does not support flash! You can download the video instead.

 

Plaine de Plainpalais, Chapiteau du Théâtre – les montreurs d’images
Rencontre des peuples indigènes (création : 29.7.1992)

Genèse du chapiteau

Pourquoi un chapiteau pyramidal dodécagonal?

 

En 1987 nous avons fait le projet de construire un chapiteau d’une forme traditionnelle inspirée du tipi des Amérindiens. Il n’était pas possible de réaliser la structure en bois, le poids aurait été de plusieurs tonnes; nous avons alors décidé de la réaliser en métal léger, réunissant ainsi le passé au futur. Pyramidal, dodécagonal, c’est-à-dire un cône de douze mètres de hauteur par un diamètre de quatorze mètres à douze côtés égaux.

Nous espérons que le public pourra, en y pénétrant, éprouver l’intimité que nous cherchons dans nos spectacles.

Marco Jaccoud

Le cône

Image ascensionnelle de l’évolution de la matière vers l’esprit, de la spiritualisation progressive du monde, du retour à l’unité, de la personnalisation. (Dictionnaire des symboles, Jean Chevalier et Alain Gheerbrant).

Notre chapiteau est un prototype, un modèle unique. En tant qu’oeuvre artistique, il est protégé par les lois sur les droits d’auteurs.

Il a été conçu avec l’aide d’un architecte, M. Alain Mermoud, et d’un ingénieur, M. Serge Amoos. La structure a été réalisée par les Constructions métalliques de la Tour – M. Stucki, et la nouvelle toile a été fabriquée par la maison Tenta AG.

Vie du chapiteau

Depuis sa réalisation, achevée en 1988, le chapiteau a abrité nos spectacles dans de nombreux parcs de Genève : parc Trembley, plaine de Plainpalais, Bois de la Bâtie, et dans d’autres villes suisses : Zürich, Fribourg, Monthey, Lausanne. Il nous a permis de programmer de longues tournées à l’étranger : France, Pologne, République Tchèque, Hongrie.

Nous avons pu le louer pour des manifestations culturelles importantes, comme les Rencontres des peuples indigènes en 1992, la Nuit de la Science en 2001, 2002 et 2003, la fête de la musique en 2002 et 2003, la fête du développement durable en 2003.

Données techniques

Structure

Le chapiteau se compose d’une structure en aluminium, faite d’éléments qui s’assemblent les uns aux autres jusqu’au faîte du chapiteau à 12 mètres de hauteur. Il n’y a pas de mât central mais 12 mâts qui délimitent le pourtour de la scène circulaire qui, elle, a un diamètre de 14 mètres. Ces mâts se fixent sur des poutres métalliques qui forment la base de la structure et qui se posent à plat sur le sol (pas d’ancrage dans le sol pour la base).
Les spots d’éclairage de scène peuvent être fixés sur les éléments de la structure.

Toile

Sur cette structure se pose la toile en 10 parties réalisée en toile blanche ” Precontraint M2 “. En 2003, nous avons pu refaire la toile du pourtour inférieur, car la toile d’origine était transparente et en mauvais état (la toile supérieure avait déjà été refaite en 1994). Nous avons donc aujourd’hui une toile en parfait état et complètement opaque, qui permet l’obscurité même pendant la journée.

Le chapiteau peut être monté en ” Tipi “, les espaces scène et public sont alors contenus dans le cercle de 14 mètres de diamètre.

Gradins et podiums

En y ajoutant les prolongements, on crée une couronne de 2 mètres de large tout autour de la scène de 14 mètres. C’est dans cette couronne que nous installons les gradins pour le public qui permettent d’accueillir 180 personnes. Dans cette partie de la toile s’ouvrent 2 entrées principales et 2 sorties de secours. La toile derrière les gradins peut être laissée à l’état brut, elle peut aussi être recouverte d’un habillage noir sur tout le pourtour.

Dans cette formule du chapiteau monté avec les prolongements, il est également possible de monter seulement la structure, sans fixer la toile du pourtour et sans installer les gradins du public. La couronne reste alors vide et l’espace est complètement ouvert sur l’extérieur.

Nous disposons aussi de 3 podiums, 2 m x 3 m x 0,50 m de hauteur, qui peuvent être installés dans la couronne, comme les gradins, et qui permettent de créer une petite scène en retrait ou un espace pour les régies son et lumières.

Montage du chapiteau

Le chapiteau est monté et démonté par notre propre équipe de montage. Il faut compter 2 jours de montage et 1 jour de démontage.

Il peut être posé sur l’herbe, la terre ou sur le dur. Les seuls points d’ancrage dans le sol sont au niveau des sardines d’amarrage à l’extérieur du chapiteau sur tout le pourtour, les trous occasionnés peuvent être facilement rebouchés.

Il faut prévoir un espace circulaire de 22 mètres de diamètre comprenant la surface du chapiteau et l’espace nécessaire aux cordes et sardines d’amarrage.

Aujourd’hui notre chapiteau a trouvé un nouveau propriétaire, nous l’avons cédé La Ferme Foraine Bonaventure

Vous pouvez voir le chapiteau sur son terrain

Route de Covery 1246 Corsier